Mon travail pendant le confinement

Nous sommes confinés depuis le mardi 17 mars 2020 à midi. Tout est à l’arrêt : mes remplacements en établissement et mes cours à l’INSPE pour la préparation au concours. Autant vous dire que mon emploi du temps bien rempli s’est vidé en quelques jours après l’annonce du Président de la République, le jeudi 12 mars à 20h, de la fermeture des établissements scolaires et des universités jusqu’à nouvel ordre…

Quelques semaines plus tard, nous avons finalement appris que les universités resteraient fermées jusqu’à la rentrée de septembre. Heureusement, bien avant cette annonce, la continuité des cours avait été mise en place par l’INSPE, nous permettant ainsi de poursuivre notre préparation au concours.

Il y a quelques jours, nous avons également appris que les concours étaient maintenus, sous des modalités différentes cependant. Je suis donc dans l’attente, comme plus de 250 000 candidats, des dates et nouvelles formes de l’examen à venir. Impatiente, stressée, motivée, déterminée, épuisée, angoissée, ce sont tous les états par lesquels je passe depuis un mois. Pourtant, malgré un moral fluctuant, j’ai un rythme de travail bien régulier.

Du lundi au vendredi, je travaille en moyenne 4 à 5 heures par jour, parfois plus quand j’ai une échéance. Le matin, je commence entre 9h et 10h, je prends une pause déjeuner de 12h à 13h puis je poursuis mon travail jusqu’à ce que j’en ai marre : 16h, 17h ou 18h selon ma motivation. Ma journée est ponctuée par quelques pauses : un café le matin, un bol de céréales l’après-midi, un tour sur les réseaux sociaux, séances d’éducation pour mon petit chien…

Je n’ai établi aucun planning, cela me rajoute du stress, je travaille ce que j’ai envie de travailler au moment venu sauf lorsque j’ai un travail à rendre : c’était le cas cette semaine.

Bilan des courses : sur mon oral de mise en situation professionnelle, 3 cours sont terminés et corrigés et 4 autres sont montés mais non corrigés sur une trentaine au total à préparer. En ce qui concerne mon oral d’entretien sur dossier, j’ai 8 cours environ à préparer et 3 sont terminés et corrigés. Je suis assez satisfaite de ma productivité même si j’aimerai évidemment avancer plus rapidement. L’INSPE est exigeante dans le rendu des travaux : cours complet, synthèse, fiche pédagogique, script de l’oral et cela ralenti la progression mais la préparation orale n’est que meilleure. J’ai légèrement ralenti mon rythme ces deux dernières semaines car j’attends les résultats des écrits et cela m’angoisse, mon parcours s’est arrêté là l’an dernier…

Quant aux week-end et jours fériés (je pense notamment au lundi de Pâques), je déconnecte totalement. Je profite encore plus de mon chien pour des instants privilégiés, je prends mes repas en terrasse (soleil, si tu m’entends, reviens!), je prends soin de moi (soins, gommages, masques…), je joue aux Sims 3 (oui, ne me jugez pas), j’écoute de la musique bref je fais ce que j’ai envie pour me détendre et reprendre mon travail de plus bel dès lundi matin!

Missions pour les semaines à venir : poursuivre sur cette lancée, surveiller les dates et modalités à venir, prier pour l’admissibilité, cesser de stresser (diminuer du moins…) et attendre des jours meilleurs…

Et vous, travaillez-vous durant ce confinement ? Avez-vous dû vous réorganiser ? Dites moi tout en commentaire.

Courage à tous !

Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s